LA MUSIQUE

THEE WRECKERS

Thee Wreckers est un groupe virtuel composé des avatars animés W. Walley, W. Rooney, W. Folley et W. Rosto.

L’histoire de Thee Wreckers remonte aux années d’adolescence du leader et principal auteur-compositeur, Rosto, disparu prématurément en mars 2019 des suites d’une maladie.

Dans les années 1980, Rosto est alors le leader et le guitariste de The Press Darlings, aux côtés de son ami d’enfance Folley, le batteur du groupe.

A la suite de la séparation du groupe en 1989, il commence à jouer comme guitariste au sein du groupe The Rockers de son ami Walley, qu’ils décident de renommer The Wreckers. Le groupe est composé de Walley (chant), Rooney (basse), Folley (batterie), Rosto (guitare), et – temporairement – une chanteuse (Wreckateen). Ils enregistrent leur premier album autoproduit en 1994 : The Wreckers Visit the Planet of the Apes, Yeah! A partir de 1995, The Wreckers se produisent en concert et apparaissent dans des clips réalisés par Rosto.

Quelques années plus tard, les membres décident de dissoudre The Wreckers, et Rosto fait renaître alors l’esprit du groupe sous une forme virtuelle. Rebaptisé Thee Wreckers, le groupe se consacre à des enregistrements réalisés exclusivement en studio destinés aux bandes sonores des films de Rosto.

Les quatre membres deviennent des avatars animés apparaissant dans les films de Rosto, notamment dans la tétralogie qui leur est consacrée. Thee Wreckers Tetralogy est un trip rock de 45 minutes composé de No Place Like Home, Lonely Bones, Splintertime et Reruns, commencé en 2008 et achevé en 2018, et dont les Wreckers signent bien sûr la bande son.

Le programme Thee Wreckers Tetralogy sortira en salle le 4 mars en France, accompagné d’un documentaire sur le groupe. Le premier et unique album – posthume – de Thee Wreckers sera disponible dès le 6 mars sur les plateformes digitales : Songs From My Gap est un double album comportant 30 titres inédits.

Un vinyle collector 180g So Far So Evil sortira dans la foulée, contenant les 10 morceaux qui composent les bandes originales de ses films.

DOUBLE ALBUM SONGS FROM MY GAP (30 titres inédits)

Inclus dans le coffret Mind My Gap / Sortie en double CD le 4 mars 2020 / Sortie en digital le 6 mars 2020

VINYLE : SO FAR SO EVIL (10 titres inédits/BO des films)

Vinyle collector 180g Gatefold / Sortie le 18 avril pour le Disquaire Day

SINGLE 1 : Thee Wreckers : A Maze in Trades
(Paroles : Rosto / Musique : Rosto & Walley)

A Maze in Trades a été composé par Rosto et le chanteur Wrecker Walley. C’est un des titres les plus pop de l’album, et le premier à avoir été enregistré par le groupe.

A Maze in Trades apparaît de manière réorchestrée dans le court métrage Reruns réalisé en 2018, quatrième et dernier volet de la tétralogie, sorte de Fantasia rock sous forme de road trip halluciné où déambulent les avatars animés des quatre membres du groupe. A Maze in Trades est ainsi la dernière apparition à l’image de ces musiciens virtuels, Walley, Folley, Rooney et Rosto, sous forme de squelettes, qui jouent le titre dans un théâtre en ruine, et dont les seuls spectateurs sont les incarnations de Rosto à l’âge de 10, 20, 30 et 40 ans.

Focus Track

Thee Wreckers : No Place Like Home (paroles & musique : Rosto)

No Place Like Home fait partie des titres écrits et composés par Rosto seul. Le reste du groupe a découvert le morceau lors des sessions d’enregistrement, sans l’avoir répété avant, et tout s’est mis en place assez vite. Rosto voulait une voix toute en retenue, ce qui n’était pas habituel pour le chanteur Walley, mais Rosto a été très satisfait dès la deuxième prise.

No Place Like Home a servi de base musicale au court métrage du même nom réalisé en 2008 (et qui fait aujourd’hui office de clip pour ce titre). Il s’agit du premier des quatre volets de la tétralogie, où déambulent là aussi les avatars animés des quatre membres du groupe. No Place Like Home est ainsi la première apparition à l’image de ces musiciens virtuels. Le clip met en scène Diddybob et Buddybob, les deux personnages principaux de l’univers de Rosto (notamment présents dans son roman graphique Mind My Gap).

Dans la chambre d’un hôtel miteux, allongé dans son lit, Buddybob étreint le cadavre de son pote tout en regardant avec nostalgie des rediffusions du show télé qu’ils présentaient ensemble. There’s no place like home, there’s no place like hell

%d blogueurs aiment cette page :